le Piton de la Fournaise en éruption

vie à la Réunion, balades, photos, échanges divers forum ouvert
Avatar du membre
rando-photo
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : 12 nov. 2004, 19:23
Localisation : Toulouse
Contact :

le Piton de la Fournaise en éruption

Message par rando-photo »

Image

Le volcan de l'âle de la Réunion est à  nouveau entré en éruption lundi 2 avril 2007 vers 10 heures locales (8h de Paris), faisant suite à  des premiers frémissements à  caractère éruptif ayant débuté depuis plus d'une semaine.

Lundi matin, une coulée de lave a traversé la route nationale n°2, maintenant fermée à  la circulation entre les communes de Saint-Philippe et de Sainte-Rose, dans le sud-est de l'âle.
Cette coulée, provenant du Piton de la Fournaise, chemine en sous-sol avant de surgir en surface à  environ 4 km de la route, puis dévale les pentes avant de poursuivre jusqu'à  la mer.
Des fontaines de lave associées atteignent environ 50 mètres de hauteur.

pour plus d'info
:arrow: http://www.futura-sciences.com/news-reu ... _10631.php [/url]
Avatar du membre
Montagnol
Messages : 42
Enregistré le : 13 nov. 2004, 22:43

Re: le Piton de la Fournaise en éruption

Message par Montagnol »

Trés importantes coulées l'on prévoit même d'évacuer le Tremblet

"Les pouvoirs publics ont préparé un plan d'évacuation des 206 foyers concernés.
Il ne sera déclenché qu'en cas de nécessité", écrivent conjointement le sous-préfet de Saint-Pierre et le maire de Saint-Philippe dans une lettre adressée aux habitants.
Le courrier souligne que cette évacuation "ne sera décidée qu'en cas d'apparition de séismes sous la zone concernée",
lesquels peuvent être "détectés par l'Observatoire volcanologique" voire "directement ressentis par la population".

Aucun séisme n'a encore été détecté sous le village du Tremblet, précise le texte.

Les habitants du village du Tremblet (Saint-Philippe) ont été informés jeudi par les autorités de l'âle de se "tenir prêts à  évacuer" leur domicile en cas de menace de l'éruption du volcan,
une hypothèse qui n'est toutefois pas privilégiée pour l'instant par l'Observatoire volcanologique de la Réunion.



Depuis le début de l'éruption du Piton de la Fournaise lundi, plusieurs coulées de lave ont dévalé les pentes du Grand Brûlé (sud-est de l'âle), dans une zone inhabitée, avant de traverser la Route nationale n°2 et de se jeter dans la mer. Le spectacle a attiré sur place des milliers de curieux et de touristes.

Mais depuis jeudi matin, l'accès à  ces coulées a été interdit, les autorités locales craignant l'ouverture d'une nouvelle faille éruptive à  proximité du littoral.

En mars 1986, une coulée de lave avait détruit huit maisons du village du Tremblet vidé de ses habitants.
En janvier 2002, plus de 800 habitants d'un autre village, Bois-Blanc, avaient été évacués préventivement.
Ils avaient pu regagner leur domicile quelques jours après, une fois le danger écarté.

En savoir plus
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14 ... -50,0.html
montagnol
Avatar du membre
rando-photo
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : 12 nov. 2004, 19:23
Localisation : Toulouse
Contact :

Fin de l'éruption du Piton de la Fournaise à  la Réunion

Message par rando-photo »

Image


L'éruption du Piton de la Fournaise sur l'âle franà§aise de la Réunion,
l'une des plus importantes enregistrées depuis près d'un siècle,
s'est achevée mardi en début d'après-midi, selon l'Observatoire volcanologique de la Réunion.

«L'éruption s'est arrêtée entre 12h00 et 13h00 locales.
Les observations sur le terrain ont montré qu'il n'y avait plus
de fontaines de lave», a déclaré à  l'AFP Fred Massin, géologue à  l'Observatoire volcanologique de la Réunion.

«Les instruments de l'Observatoire n'enregistrent plus de trémor
dans le sous-sol (ndlr: vibration qui indique la circulation de la lave)
mais des séismes continuent à  se produire au sommet du Piton de la Fournaise, entraânant l'effondrement des parois du cratère Dolomieu»,
le cône sommital du volcan, situé à  plus de 2.600 mètres d'altitude,
a-t-il indiqué.

Selon lui, «il n'existe aucun signe de reprise mais on a vu dans le passé des éruptions s'arrêter puis reprendre quelques jours après», a-t-il ajouté. «Le volcan est un système naturel très complexe dont il est difficile de prévoir l'évolution de l'activité», a-t-il dit.

Le phénomène, que l'on a appelé «l'éruption du siècle»,
avait commencé dans la nuit du 30 au 31 mars et a atteint
une intensité exceptionnelle à  la fin de la semaine dernière, sans toutefois faire de victimes.

La conséquence la plus spectaculaire de l'éruption a été
l'effondrement du cratère Dolomieu, dont le plateau interne s'est affaissé d'environ 300 mètres.


Le Dolomieu est un des deux cônes principaux du Piton de la Fournaise qui culmine à  2.632 mètres d'altitude, à  l'extrémité sud de l'âle.

Volcan. Le Dolomieu, attraction de l'âle, s'est écroulé lors d'une éruption exceptionnelle.
:arrow: Le cratère de la Fournaise englouti
http://www.liberation.fr/actualite/terre/246528.FR.php
Répondre