contre le retour de l’ours dans les Pyrénées

Suivi des Ours des Pyrénées

contre le retour de l‘ours dans les Pyrénées

Messagepar Maurice » 03 Fév 2017, 02:57

:cry: Manifestation contre le retour de l‘ours dans les Pyrénées

Aujourd'hui à  Toulouse environ 350 personnes, venues des 5 départements pyrénéens, ont manifesté accompagnés d'ânes et de brebis vendredi à  Toulouse pour protester contre la réintroduction d'ours slovènes dans les Pyrénées. Dès le début de la manifestation, en fin de matinée, des intervenants ont pris la parole pour dire "non aux ours slovènes" et leur opposition au plan de réintroduction d'ours bruns dans les Pyrénées, dont les modalités doivent être présentées lundi par la ministre de l'Ecologie Nelly Olin. "Les Pyrénées sont là . Aujourd'hui, nous sommes décidés dans nos départements à  dire non, nous ne voulons pas de ces ours", ont-ils déclaré dans des hauts-parleurs. Venus en autobus, bergers, habitants, élus locaux et éleveurs ont commencé à  défiler jusqu'à  la Direction régionale de l'environnement Midi-Pyrénées (Diren), à  la cité administrative de Toulouse. En tête du cortège très coloré, trois ânes des Pyrénées, Circée, Genépi et Framboise, portaient des pancartes sur leur dos comme "l'écologie version Nelly", suivis par un troupeau de brebis entourés de chiens Patou. Les bergers agitaient des clochettes avec leur bâton, d'autres brandissaient sous la pluie des pancartes et banderoles o๠l'on pouvait lire: "gardez votre pognon nous gardons nos moutons" ou encore "C'est pas à  nous de nourrir les ours". Le président du conseil général de l'Ariège, Augustin Bonrepaux, a expliqué à  la presse qu'il était venu défendre ces éleveurs comme il défendrait "toute entreprise". "Si le gouvernement ne recule pas, à§a se passera mal", a lancé ce représentant du PS. Peu avant midi, une délégation de douze personnes a été reà§ue durant une heure à  la Diren en présence du préfet Jean Daubigny. En ressortant, les représentants des différents départements de la chaâne pyrénéenne ont fait part de leur colère. "Personne ne nous a compris. On avait l'espoir d'avoir un contact téléphonique avec la ministre de l'Environnement Nelly Olin, à§a n'a pas été possible, elle est intouchable", ont-ils regretté, réaffirmant leur détermination pour obtenir l'abandon du plan de réintroduction. En colère également, certains manifestants ont alors lancé pétards et bouteilles pleines de sang d'agneau contre les murs de la cité administrative et en direction des forces de l'ordre, arrosant la foule au passage, avant de se calmer et repartir en cortège jusqu'à  la place du Capitole. La manifestation s'est terminée sans autre incident vendredi en début d'après-midi.

Cinq ours dès cette année pour une


Sujet remonté par Anonymous le 03 Fév 2017, 02:57.
Maurice
 

Retourner vers Ours des Pyrénées

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron